• J'en suis toujours à l'expérimentation de ma MAC et à broder Brother. J'ai utilisé un fil multicolore de la marque Madeira, j'aime beaucoup ces couleurs qui changent au cours du déroulement de la bobine. Il fait un bel effet. Je n'ai pas encore essayer la partie broderie car il faut des fournitures spéciales que l'on positionne sous le tissu à l'emplacement de la broderie et je n'ai pas encore tout le matériel nécessaire. Mais ça viendra, chaque chose en son temps, Rome ne s'est pas faite en 1 jour!


    2 commentaires
  • La voilà, enfin! Je suis allée la chercher au magasin de Grenoble "La Maison de la Couture". Toute pimpante, emballée dans sa belle boîte, accompagnée de tous ses accessoires et un lot de fil à coudre Madeira.

    Je vais commencer par lire la notice (c'est un gros livre), il y a mieux comme livre de chevet, c'est sûr, mais il faut que j'apprenne à la connaître car elle et moi on est parti pour quelques années d'amitié partagé et plus si affinités, mais y a pas de raison qu'on ne fasse pas bon ménage.

    Une heure pour l'apprivoiser chez le marchand ne suffira pas bien entendu, mais nous avons tout le temps de faire connaissance dans l'intimité de mon atelier, bien au calme pour ne pas la brusquer et je sais bien que cela ne se fera pas en un jour. Demain je la sortirai de son emballage, pour ce soir elle va passer la nuit dans son grand carton bien à l'abri! 

    Son premier essai, une petite broderie avec un fil métallique turquoise qui brille et déjà elle m'en jette plein les yeux la coquine!


    2 commentaires
  • Un aperçu des possibilités de ma nouvelle machine à coudre et à broder Brother l'Innov-is F480. Je devrais l'avoir à la maison la semaine prochaine. Elle a de multiples fonctions.

    180 fonctions de couture, dont 10 styles de boutonnières,

    138 motifs de broderie intégrés,

    5 alphabets (couture) et 11 dans la partie broderie,

    enfilage automatique (il était temps!),

    touche coupe-fil etc, etc...

    Je ne pourrai pas tout énumérer, tant elle a de capacités. On peut aussi mettre une clé USB. Mon choix a été long, je l'ai mûri pendant presque 3 ans et j'ai bien fait, car ce modèle vient tout juste de sortir. Je vous en dirai plus d'ici quelques jours. 

     

     


    votre commentaire
  • Voici un aperçu de ce que peut faire l'Innovis 1300 de Brother (ma future machine). Voilà ce que j'attends de ma prochaine machine, des broderies alphabet en majuscules et minuscules afin de créer mes propres étiquettes de vêtements et tricot. Brodé avec des fils satin, ça ressortira bien. Je pourrais personnaliser chaque étiquette selon le vêtement et le destinataire. Avec un peu d'imagination et de fil, les possibilités seront multiples.

    Et puis surtout, coudre les multiples épaisseurs. Broder quelques petits dessins sur des sacs ou vêtements etc...

    Avec un grand espace de travail à droite, enfilage automatique de l'aiguille, car ça devient galère d'enfiler le fil, points utilitaires et décoratifs, plusieurs boutonnières, etc, etc..

    IDcréatives à Lyon

    IDcréatives à Lyon

    Je suis allée au salon IDcréatives à Lyon, vendredi 30 septembre, comme chaque année, le 4 ième, car le vendredi soir, c'est-à-dire en nocture, était gratuit avant, payant maintenant, mais un tarif tout de même intéressant. Il m'a semblé qu'il y avait moins de visiteurs, mais bon c'était tout de même pas trop mal. Un peu plus de fil à tricoter et de tissu. Même si on y trouve de belles choses, c'est occasionnel, car les tarifs restent plus élevés qu'en magasin! 

    Quelques fils à mouliné pour le point compté (point de croix) pour ma fille qui brode. Ils sont peints à la main et tellement jolis qu'ils me font regretter la broderie que je ne pratique pas. 

    De la teinture de la marque Aladine pour textiles. Il y avait quelques tee-shirts très originaux, joliment décorés sur le stand. 

    Les catalogues Katia, (laine espagnole) sont incontournables, toujours aussi beaux les modèles!

    Et le livre "Les bases de la couture, la couture machine", que j'avais pu feuilleter auparavant, dont j'en connaissais le contenu. Et même si on a de bonnes bases, il comble tout de même encore quelques lacunes. Il est illustré de photos bien détaillées. Ce guide va m'accompagner dans mes futurs projets de couture!! 

    J'ai fait un tour sur le stand des machines à coudre Brother et j'y ai repéré ma future machine, électronique bien sûr. Ma Singer Torrente série limitée, est comme le dit si bien son titre : "limitée". 

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Surjeteuse Singer14T948DS Differential Feed

    Lors de l'acquisition de cette surjeteuse, je n'arrivais pas à la monter, ça me paraissait si compliqué! Alors je l'ai laissée de côté pendant quelques années, (oui quelques années); insensé n'est-ce-pas? Et puis un jour, je me suis dit tout de même, que c'était stupide d'avoir une surjeteuse si pratique et ne rien en tirer. Je me suis armée de courage et de résolution, j'ai ouvert le manuel et potassé le bouquin afin de lire "entre les lignes" et enfin! miracle, la solution était bien là, tout ce temps, sous mes yeux ébahis de novice. En fait, maintenant, à chaque changement de couleur, je remonte entièrement les fils, boucleurs et aiguilles et à force, ça s'est ancré dans mon cerveau et je comprends maintenant mes erreurs à chaque fois que les fils sont lâches ou trop serrés, si ils font des boucles etc.... Et vraiment, je ne m'en séparerai plus maintenant, quand on voit les belles finitions que l'on peut en obtenir. J'ai acheté le livre : Couture à la surjeteuse et à la recouvreuse de Christelle Beneytout et Sandra Guernier. Il est bien construit, donne des astuces, en gros, il m'est utile. Il m'aura fallu du temps, pour ne pas dire un certain temps, pour connaître ma machine et plus je l'utilise, plus elle me plaît. 

    ma surjeteuse


    6 commentaires